Illusions et vérité

Aicha M.sorcière

Chaque morceau de puzzle manquant est un traumatisme subi, quel qu’en soit la nature. Quand un tel morceau manque au sein de l’identité de la personne, c’est l’illusion qui prend les commandes de sa vie.

En supprimant toutes les illusions de survie, la vérité sera la seule chose qui va remettre les morceaux de puzzle en place dans l’histoire de l’identité de la personne.

Connaître toute la vérité de cette existence, combien difficile, pleine d’épreuves, est ce qui va rassembler ce qui était éparpillé et qui va cimenter ces fragments de soi.

L’incarnation sur Terre est ainsi : recevoir l’exacte reproduction de tout ce qu’ont subi nos ascendants. Il est quasi impossible d’échapper à la dissociation face aux abus sexuels, la violence physique quasi-quotidienne, la terreur par les cris, les menaces de mort ou d’abandon sur la route, les insultes, les négligences d’adultes malades mentaux en guise de « parents bienveillants ».

En résulte l’inévitable : une identité brisée, une personne fracturée à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est la porte ouverte à la perversion narcissique, à l’intégration du bourreau pour reproduire ensuite les mêmes sévices sur les autres. La porte grande ouverte à la folie, l’invention d’un autre soi, la fuite permanente de la réalité, etc….

D’ici 2035, tous les enfants seront programmés à recevoir les pires sévices que notre société qui glorifie la déchéance de l’humain propose. Depuis la cellule familiale, en passant par la culture de masse, le spectacle, les médias, l’éducation, l’espace dit « spirituel » : tous ces lieux deviendront un lieu de permission pour détruire ces innocents qui n’ont rien demandé.

Est-il possible dès maintenant de proposer des solutions pour qu’ils puissent sortir de la dissociation le plus tôt dans leur vie ? Au lieu que ne soit reproduite encore et encore la programmation, le lavage de cerveau des pouvoirs en place?